Perles, Perles de culture, perles de Tahiti, perles d’Akoya, perles d’eau douce, perles des mers du Sud, montées en bijoux, Colliers, Bracelets, Pendentifs, Boucles d’oreille, Bagues
flag  flag  flag  flag  flag  flag  flag  flag  flag 
Besoin d'une information ? Utiliser notre chat en ligne   Veuillez ouvrir un compte pour passer commande sur NETPERLES

découvez le blog NETPERLES

Cliquez sur l'Ecran
Cliquez sur le lecteur pour découvrir le FILM de Netperles

Perles blanches d'Australie


La recherche de perles en  Australie


 La pêche des perles  d'Australie voit son origine vers 1861. Au début, les huîtres, dans ces pêcheries australiennes, étaient si abondantes dans les  eaux peu profondes qu'elles ont pu être ramassées à marée basse, et cela  était rentable, surtout avec une main-d'œuvre indigène bon marché. Puis les pêches finirent par s'épuiser, alors les indigènes ont été encouragés à pêcher à de plus  grandes profondeurs. Les pêcheurs australiens ont  ainsi appris à plonger, et à partir de 1867, ils plongeaient depuis un bateau, la pêche était un tel succès que, dans l'année qui suivit, la pratique a été généralement adoptée, la profondeur à laquelle  ils ont travaillé s'est progressivement étendue à six ou huit brasses.


 En raison de la relation de travail étroite qui existait entre les indigènes et les éleveurs de moutons,  au nord-ouest de l'Australie, ces derniers ont été introduits dans l'entreprise, et pendant un certain nombre d'années, l'industrie perlière et  l'élevage des moutons ont été étroitement associés. Les indigènes étaient  employés dans diverses tâches en relation avec l'élevage et la tonte des  moutons, et il était important de trouver une occupation pour eux quand le travail était moins important à certaines périodes de l'année, non seulement pour leur propre subsistance mais aussi pour la protection des bergers et de leurs biens. Heureusement, cette  occasion a été fournie par les pêcheries australiennes, pour  laquelle ces hommes ont été ainsi qualifiés.


Les profits de la pêche australienne des perles a rapidement attiré de nombreux investisseurs en capital extérieur, et il est devenu difficile de se procurer des  plongeurs. Les perliers et les nouveaux venus ont eu recours à des pêcheurs qualifiés en provenance de l'archipel malais, et dans certains cas, les méthodes  utilisées étaient loin d'être ordinaires.


En 1871, les pêcheries de  perles d'Australie du Nord-Ouest donnaient du travail à 12 navires de 15 à  50 tonnes chacun et la production était d'environ 180 tonnes de nacre de perle. Au cours de la même  année, dans le détroit de Torrès, où l'industrie s'était étendu vers l'an  1868, on comptait 10 navires - pour la plupart à partir du port de  Sydney - et les captures de nacre de perle était approximativement de 200 tonnes, pour une  valeur à l'époque de £ 60.000. Chaque navire était  souvent dirigé par deux ou trois hommes qui chapeautaient dix à cinquante  plongeurs, qui travaillaient avec des dériveurs, en bandes de six ou huit chacun,  avec un surveillant en charge.


Comme les pêcheries australiennes augmentaient énormément, le problème de la sécurisation des plongeurs nus est devenu un problème grave, et l'esclavagisme des indigènes est devenu assez commun, l'homme noir australien  représentant la forme la plus abordable du travail, qui travaille juste pour  sa nourriture, le tabac et un vêtement en guise d'habillement. Il n'y avait aucune  plainte selon laquelle les hommes auraient pu être traités  avec inhumanité, au contraire ils étaient bien nourris et soignés, et  pourtant, en vue de les protéger et même d'empêcher une suspicion d'actes répréhensibles, le gouvernement australien a promulgué des  règlements interdisant aux perliers d'avoir quelconque contrat avec les  indigènes. Presque chaque année, ces  règlements devinrent plus sévères, touchant les heures de plongée, et  limitant les travaux à des profondeurs de six brasses et demie, pas plus, de sorte  que l'emploi des aborigènes australiens dans les pêcheries australiennes  de perles devint extrêmement pénible et ennuyeux.



Le gouvernement des  Pays-Bas a également imposé des restrictions sévères sur l'emploi des indigènes des Indes néerlandaises, exigeant une garantie de 20 £ par  personne pour le rapatriement de chaque homme, et les chefs locaux ou  rajahs ont également prévu une taxe avant de permettre à leurs hommes  de pouvoir travailler.



 Définition de la perle des mers du Sud d'Australie:


 Une perle australienne des mers du Sud est produite par le mollusque Pinctada maxima. Ces mollusques sont actuellement en culture dans des régions proches de l'ocean Indien et de l'Océan Pacifique, principalement en Australie, les Philippines, l'Indonésie et le Myanmar.

Voir notre collection de perles d'Australie


 Les perles des mers du Sud - Les plus grandes perles du Monde


 Les perles des mers du Sud sont parmi les plus grandes perles de culture récoltées dans le monde. La taille moyenne d'une perle des mers du Sud est de 13 mm, avec une gamme de perles allant de 9 mm à 20 mm. Ce qu'on appelle "les mers du Sud" se trouve entre la côte nord de l'Australie et la côte sud de la Chine. Ces eaux sont l'habitat naturel d'une grande huître appelée Pinctada maxima. Cette huître se développe jusqu'à 30 centimètres de diamètre, et peut être nucléonnée avec une perle de beaucoup plus grande dimension que les huîtres d'eau de mer telles que l'Akoya.


 Les perles des mers du Sud proviennent de deux variétés de mollusques


 Il existe deux variétés de Pinctada maxima, le mollusque aux lèvres d'argent et le mollusque aux lèvres d'or. Les deux se distinguent par leur coloration distincte de la limite extérieure allant vers l'intérieur. Cette distinction est responsable de la coloration des perles de cultures produites, d'où leur nom : Perles blanches aux reflets argentés et perles dorées ou champagne dorées. Contrairement à l'huître Akoya, l'huître des mers du Sud n'acceptera qu'une seule nucléation à la fois. L'huître est nuclée quand elle est seulement à moitié développée, passant de 12 centimètres à 17 centimètres, en environ 24 mois. Bien que les huîtres des mers du Sud ne peuvent gérer qu'un noyau à la fois, cette huître (comme la perle de Tahiti produite par la Pinctada margaritifera) peut être nucléé jusqu'à trois fois au cours de nombreuses années.


 Pourquoi les perles des mers du Sud atteignent elles cette proportion ?


 Il ya quatre raisons pour lesquelles les perles des mers du Sud peuvent atteindre de telles dimensions, éclipsant un grand nombre d'autres perles d'eau salée. Ces raisons sont la taille importante de la Pinctada maxima, la taille de la perle implantée, la durée du développement de la perle laissée dans l'huître, et  l'environnement de l'huître. La taille de l'huître lui permet d'accepter une grosse perle. La gonade de la Pinctada maxima est plusieurs fois supérieure à celle de l'Akoya. En raison de cette gonade plus grande, les dépôts de nacre autour du noyau se font à un rythme beaucoup plus rapide, en particulier dans lles eaux chaudes des mers du Sud, ce qui accélère le métabolisme de l'huître.


Couleurs des perles d'Australie

Les perles des mers du Sud existent dans des coloris allant du blanc brillant aux reflets argentés, rosé ou ivoires jusqu'aux couleurs dorées allant vers un jaune orange pour les perles les plus foncées. Sur ces bases, on trouve des orients rosés, verts et parfois gris bleu. L'orient est moins apparent que la couleur de base. Les perles d'Australie sont les seules perles à posséder ces couleurs extraordinaires et elles sont aussi les perles les plus grandes et les plus chères du marché de la perle.


Guide d'achat des perles des mers du Sud ou d'Australie :

Perles d'Australie



Nous traitons la qualité des perles de culture dans une rubrique spécialement dédiée à ce sujet.

Qualité des perles blanches des mers du Sud :

L'échelle de qualité des perles établie par le GIA va de A pour les perles les moins belles à AAA pour les perles les plus belles Description & Classement  des perles de qualité A-AAA 

Qualité Top Gemme =  Sans défaut apparent.

Lustre excellent. Une perle percée ne peut être qualifiée de Top Gemme. Ce qualificatif ne vaut que pour les perles non percées sinon on ne peut pas les différencier des perles de qualité AAA.

Perles de Qualité AAA

 Sans défaut sur au moins 90 % de la surface de la perle.

 Seulement 10% de la surface de la perle présente de légères imperfections, concentrées en un même point.

 Seule une inclusion est admissible.

 La perle sera percée à l'endroit du défaut pour obtenir une surface propre.

 Le lustre est très élevé à excellent.

Perles de Qualité AA+

 Sans défaut sur au moins 80 % de la surface de la perle.

 Seulement 20% de la surface de la perle présente de légères imperfections, concentrées.

 Seulement une ou deux inclusions admissibles.

 La perle sera percée à l'endroit du plus gros défaut.

Le lustre est élevé à très élevé

Perles de Qualité AA

 Sans défaut sur au moins 70 % de la surface de la perle.

 Seulement 30% de la surface de la perle présente de légères imperfections, concentrées

 Seulement une ou deux inclusions profondes admissibles

 La perle sera forée à l'endroit du défaut le plus important.

 Le lustre est élevé à très élevé

Perles de Qualité A+

 Sans défaut sur au moins 40 % de la surface de la perle.

 Jusqu'à 60% de la surface de la perle présente de légères imperfections, concentrées

 Des inclusions plus profondes sont limitées à 10% de la surface de la perle

Le Lustre est moyen à très élevé

Perles de Qualité A

 Au moins 60% de la surface perle comportera des défauts

 Des inclusions, défauts profonds seront visibles sur un maximum de 20% de la surface de la perle

Le Lustre est faible mais peut aussi être très élevé.

Les perles des mers du Sud sont connues pour leur lustre chaleureux et satiné et ne présentent généralement pas les mêmes qualités réfléchissantes que les autres perles de culture.


Les perles des mers du Sud ont des dimensions entre 10 mm et 15 mm en moyenne, mais parfois on peut en trouver jusqu'à 20 mm. Ces perles sont largement plus grandes que les perles d'Akoya ou les perles d'eau douce. A cause de cela ce sont des perles que l'on remarque, elles sont uniques et très luxueuses.





Boucles d'oreilles en perles d'Australie aux doux reflets argentés




Collier en perles d'Australie blanches aux reflets argentés


Votre panier est vide actuellement.

Paiement en 2 ou 3 fois sans frais sur Netperles.com
http://www.netperles.com/lire/la-perle-attitude-40.html
Entrez votre n° de Tracking et suivez votre colis en direct
Recevez régulièrement nos actualités et promotions


je m'abonne
je me desabonne
Oui, je souhaite recevoir les offres commerciales de NETPERLES et la newsletter mensuelle (Votre adresse email ne sera jamais rendue publique ni communiquée à un tiers)
Nos bijoux de perles sont
livrés dans un écrin
de joaillerie... suite
Journalistes,
retrouvez nos derniers
communiqués dans
notre espace dédié...
Netperles a été plusieurs fois plébiscité par le magazine Marie Claire

en savoir plus
Retrouver Netperles sur facebook